Accueil du site > BIOTECH DIRECT > Deux mastodontes entrent au capital d’Inserm Transfert Initiative

Deux mastodontes entrent au capital d’Inserm Transfert Initiative

mercredi 23 mai 2012

par Safi Douhi

La société de capital-risque clôture son tour de table grâce à deux partenaires de l’industrie pharmaceutique. Et non des moindres : le géant américain Pfizer et la société britannique Shire.

Inserm Transfert Initiative (ITI), société d’investissement en amorçage spécialisée en sciences de la vie et en santé, dont l’Inserm, via sa filiale Inserm Transfert de spécialisée dans le transfert technologique, n’est qu’un actionnaire, vient d’annoncer la participation de deux nouveaux industriels, Pfizer et Shire, à son augmentation de capital, lui permettant de clôturer sa levée de fonds et d’atteindre un capital de 35,5 M€.
Réalisée dans le cadre des Investissements d’avenir, cette levée de fonds positionne ITI comme la première société d’amorçage et de pré-amorçage en sciences de la vie adossée à un organisme de recherche publique en France, bénéficiant d’un investissement de la part d’acteurs institutionnels publics, de partenaires privés et d’acteurs clés de l’industrie pharmaceutique et de la santé.
ITI a placé au cœur de sa démarche de financement l’excellence scientifique et l’accompagnement du chercheur à chaque étape du développement de son entreprise. En quelques années, cette stratégie et le savoir-faire développés par ITI ont permis de structurer un portefeuille qui compte aujourd’hui 15 entreprises. Avec cette opération, l’ambition d’ITI est d’accompagner la croissance de 15 à 20 nouvelles entreprises sur une période de cinq ans, en investissant un montant moyen de 2 M€ dans chacune d’elles.
« Nous nous réjouissons que la clôture de notre levée de fonds se fasse avec deux partenaires industriels internationaux, commente Mounia Chaoui, managing partner chez ITI. L’implication de l’industrie pharmaceutique dans le capital d’ITI est un accélérateur de l’excellence et du développement des collaborations entre les laboratoires académiques, les jeunes pousses de biotechnologies et les sociétés pharmaceutiques. »
De son côté, Barbara Dalton, vice-présidente de Pfizer Venture Investments, a indiqué que la filiale qu’elle dirige « est enthousiaste à l’idée de soutenir le développement et la commercialisation éventuelle de technologies innovantes pouvant être issues des laboratoires de recherches français, et notamment de l’Inserm, à travers le financement d’amorçage apporté par ITI ».
Quant à Shire, Gwen Melincoff, du Shire Strategic Investment Group, a déclaré que l’entreprise britannique « s’engage à soutenir l’innovation en investissant dans des sociétés développant de nouvelles approches pour résoudre les problèmes de santé. Ce soutien financier apporté à ITI est le dernier réalisé parmi un certain nombre d’investissements précoces prometteurs que nous avons réalisés au cours des deux dernières années. »

Source : Inserm Transfert Initiative

SPIP Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | mentions légales | logo Lavoisier logo facebook logo twitter Se connecter