Accueil du site > MEDTECH > Gecko à la colle avec la chirurgie

Gecko à la colle avec la chirurgie

lundi 13 janvier 2014

par Agnès Vernet

Gecko Biomédical développe un adhésif chirurgical biomimétique adaptable à la surface et aux contraintes mécaniques des tissus, même mouillés.

Le polymère déposé, la lumière fut. Alors la plaie fut refermée. Voici le déroulement d’une reconstruction vasculaire avec Film Liquid, le polymère adhésif développé par la biotech parisienne Gecko Biomédical. À base d’acrylate de polyglycérol sébacate, le produit se présente sous forme d’un prépolymère que le chirurgien dépose sur la plaie. Lorsqu’il estime que l’adhésif est correctement positionné, il lui suffit de le polymériser en l’activant avec de la lumière. Hydrophobe, le tissu synthétique a été spécialement développé pour refermer les plaies chirurgicales internes, c’est-à-dire en présence de sang. Biodégradable, il évite les procédures invasives post-chirurgicales.
Une étude sur le cochon démontre l’efficacité de Film Liquid pour réparer des perforations du cœur et reconstruire des vaisseaux sanguins à haute pression. D’après ces données, la composition du prépolymère peut être adaptée à l’application afin d’obtenir une vitesse de dégradation particulière ou des propriétés mécaniques spécifiques.
Des études sont prévues pour évaluer la sécurité de l’adhésif chez l’homme. Les produits de ce type sont très attendus afin de développer des procédures moins invasives, associées à un risque moindre de complication.

Lang N et al. (2014) Sci Transl Med 6, 218ra6

Exemple d’application de l’adhésif Film Liquid
© Avec l’aimable autorisation de Randal McKenzie

© Avec l'aimable autorisation de Randal McKenzie

SPIP Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | mentions légales | logo Lavoisier logo facebook logo twitter Se connecter