Accueil du site > ECOTECH > Menacée dès sa découverte

Menacée dès sa découverte

lundi 17 juin 2013

par Agnès Vernet

L’analyse génétique d’échantillons de raie pastenague a permis d’isoler une nouvelle espèce. Une découverte majeure pour la préservation du genre.

C’est avec une joie toute modérée que nous accueillons Himantura tutul dans le club des espèces récemment découvertes... et déjà menacées d’extinction. À peine repérée par les chercheurs de l’IRD, en collaboration avec la National Taiwan Ocean University, cette raie pastenague tachetée vivant dans le bassin Indo-Pacifique rejoint les autres membres du genre Himantura sur la liste des victimes de la surpêche.
Les biologistes ont identifié cette nouvelle espèce grâce à l’analyse par marqueurs génétiques de 115 échantillons de raies Himantura collectés dans différents lieux du bassin. Leurs données démontrent qu’H. tutul est isolée sur le plan reproductif. Elle appartient à une lignée génétique totalement distincte des autres espèces du genre : H. leoparda, H. uarnak et H. undulata. Bien qu’elles fréquentent les mêmes habitats côtiers, elles semblent occuper des niches écologiques différentes.
En pratique, identifier de nouvelles espèces au sein d’un genre menacé est un outil très important pour la préservation. Il donne de nouveaux arguments pour redéfinir les critères de pêche, en excluant, par exemple, les individus jeunes d’une espèce de grande taille. Il permet aussi d’améliorer la cartographie des zones de reproduction à protéger. Face à des espèces morphologiquement proches, comme les raies pastenagues, la biotechnologie donne une puissance supplémentaire à la démarche.

Borsa P et al. (2013) C. R. Biol. 336, 82-92

H. tutul
© IRD/P. Borsa

SPIP Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | mentions légales | logo Lavoisier logo facebook logo twitter