Accueil du site > TECHNOBIO > Un diagnostic simple comme un coup de fil

Un diagnostic simple comme un coup de fil

mercredi 8 août 2012

par Agnès Vernet

Des étudiants américains ont inventé un appareil pour détecter l’anémie via un téléphone portable. Une idée à 250 000 $...

Comment faire une analyse de sang sans ordinateur ? C’est le problème sur lequel des étudiants en ingénierie biomédicale de l’université américaine Johns Hopkins, à Baltimore, ont planché. Leur solution ? HemoGlobe, un appareil qui permet de détecter une anémie grâce aux téléphones portables.
Cet appareil, qui a vocation à être utilisé dans les pays où le matériel médical fait défaut, évalue la quantité d’hémoglobine grâce à un système spectrométrique à travers le doigt. Sans piqûre, il est ainsi capable d’estimer si le patient est en situation d’anémie puis d’évaluer la gravité de celle-ci, de légère à sévère. Pas besoin d’appareil compliqué pour analyser les résultats, HemoGlobe les transmet à un téléphone portable, celui d’un professionnel de santé par exemple.
Ce simple travail d’étudiant a remporté une des bourses de « Saving lives at Birth », un concours de projets pour le développement financé par des fonds d’aide d’État (américains, norvégiens et canadiens) et privés (comme la Fondation Bill et Melinda Gates). Quelque 250 000 $ qui vont permettre aux jeunes inventeurs d’évaluer HemoGlobe sur le terrain, au Kenya.
Déjà breveté, l’appareil devrait coûter entre 10 et 20 $, selon ses inventeurs. L’anémie contribue à travers le monde à 100 000 morts maternelles et 600 000 décès de nouveaux nés. De nombreux pays essaient d’organiser des campagnes de supplémentation en fer systématique mais il reste difficile d’identifier les patientes à risque. Ce type d’idée pourrait permettre de repérer les cas majeurs et donc d’optimiser le suivi des grossesses.

Source : The JHU Gazette

© Johns Hopkins University

SPIP Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | mentions légales | logo Lavoisier logo facebook logo twitter Se connecter