Accueil du site > TECHNOBIO > Un fil à la patte

Ce mois-ci dans Biofutur

Un fil à la patte

vendredi 4 avril 2014

par Safi Douhi

Des ingénieurs de l’Institut technologique de Zurich ont conçu un robot-araignée capable de se déplacer le long d’un fil... qu’il a lui-même tissé !

Un bâtonnet de colle thermoplastique, un système de chauffage et une bonne dose de bio-inspiration. C’est ce qu’il a fallu à Liyu Wang, Utku Culha et Fumiya Iida pour donner vie à leur araignée-robot, qui tisse son fil comme un véritable arachnide. Pour parvenir à cette prouesse biomimétique, les trois ingénieurs de l’Institut technologique de Zurich se sont inspirés des glandes séricigènes – productrices de soie – de l’animal. Et comme chez l’araignée, le diamètre du fil produit, donc sa résistance, varie pour s’adapter à la charge qu’il supporte, laquelle peut atteindre 11 kilogrammes quand le robot lui-même ne pèse que 185 grammes, soit près de 50 fois moins ! Le robot se déplace à la vitesse moyenne de 5,13 cm/minutes et ne consomme que 4,8 W, ce qui en fait un engin compatible avec la recherche spatiale, notamment l’exploration de terrains accidentés extra-terrestres.

© ETH Zürich

SPIP Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | mentions légales | logo Lavoisier logo facebook logo twitter Se connecter